Informations

Questions juridiques

Questions juridiques
IMI
 
 
L’IMI (impôt foncier) est une taxe sur la valeur imposable de l’immobilier urbain et rustique situé au Portugal. IMI est entré en vigueur en 2003, remplaçant la taxe du Conseil et il revient aux municipalités respectives.
La valeur imposable (valeur enregistrée dans le registre foncier) de l’immobilier national les taux suivants :
Propriétés rustiques - 0,8 %
Immobilier urbain -entre 0,3 % et 0,5 % (est fixé chaque année par chaque municipalité)
Propriétés avec impôt domicile au large – 7,5 % (quel que soit le type de propriété).
 
Sont exonérés de la taxe foncière :
 
* les bâtiments destinés à la résidence personnelle et permanente dont la valeur taxable de l’immeuble appartient à EUR 157 500 (6 ans)
* les bâtiments destinés à la résidence personnelle et permanente dont la valeur taxable de l’immeuble est plus 157 500 et moins de 236 250 euros (3 ans)
 
Remarque : l’avantage doit être nécessaire jusqu'à 60 jours après les six mois pour l’affectation de l’immeuble à leurs objectifs respectifs.
 
Le règlement de cette taxe, c’est à cause de qui est le propriétaire de la propriété le 31 décembre de l’année couverte par la taxe.
 
 
 
 
DROIT DE TIMBRE
 
 
Le droit de timbre, comme son nom l’indique, est une taxe affectant les actes et contrats. Cette taxe doit être payée sur l’acte de vente et dans le cas d’obtention de prêts au logement (droit de timbre en prêt avec l’acte d’hypothèque).
Le droit de timbre liquidé sur la valeur de la transaction de la propriété ou la valeur imposable. Sur le plus élevé de ces deux valeurs seront appliquent les taux suivants :
Acte d’achat et vente – 0, 8 %
 
Le règlement de cette taxe doit être fait par les acheteurs et fait avant l’acquisition de la propriété dans tous les bureaux fiscaux ainsi que de l’IMT.
 
 
 
CAPC  
 
 
Le CAPC est un accord écrit conclu entre le vendeur et l’acheteur qui formalise l’engagement de transférer d’une propriété, établissant les termes et conditions commerciales. Cet accord, qui doit être notarié, lie juridiquement les parties.
 
La C.P.C.V. comprend les informations suivantes :
* Identification des parties (acheteur et vendeur) ;
* Identification de la propriété de la transaction ;
* La durée maximale pour la célébration de l’écriture et les mesures compensatoires ;
* Prix de la transaction, la méthode de paiement, montant et paiement des phases ;
* Ce qui est inclus dans l’achat, par exemple, les meubles, sous la forme d’une liste d’inventaire ;
* Explicite indique que le puits sera vendu libre de toute charge ou frais.
 
 
 
Écriture
 
 
L’acte de vente est le document officiel où il formalise la transaction de propriété, les conditions d’embauche et de crédit et la mise en place de l’hypothèque.
Après la signature de l’acte à la propriété sera enregistrée au nom de l’acheteur dans le registre des terres ainsi que tous les contrats de service public par le propriétaire (s). L’approbation de l’acquisition des finances (impôts et autorité douanière) se faite maintenant automatiquement par le notaire.